Archives pour la catégorie 93e RAM

le 93e RAM décoré de la Croix de la valeur militaire

Toutes les composantes de la 27e Brigade d’infanterie de Montagne (1) dont le 93e Régiment d’Artillerie de Montagne vont se voir conférer une croix de la valeur militaire à titre collectif, vendredi prochain, à l’exclusion du 7e BCA (de Bourg St Maurice qui va venir à Varces le 1er juillet 2012), déjà décoré. La cérémonie se tiendra vendredi prochain, pour la Saint-Bernard. C’est le CEMAT qui décorera les unités

(1) 13e BCA, 27e BCA, 4e RCh, 93e RAM.

Source.

Le centre médical des armées de Varces décoré de la Croix de la Valeur Militaire

A la connaissance de Jean-Marc Tanguy, c’est une première : un CMA (centre médical des armées) va recevoir la croix de la valeur militaire à titre collectif. On ignore encore la date retenue.

Source : Le Mamouth

2 autres CMA (centre médical des armées), ceux de Paris et de Vincennes avaient soutenu les familles des 5 morts de la FOB Gwan en janvier 2012 lors du retour des corps et du plan Hommage… (pendant 24 à 36 h).

le capitaine Christophe Schnetterle du 93e RAM à Varces est mort de ses blessures reçues en Afghanistan lors de la tuerie du 20 janvier 2012

Agé de 45 ans, le capitaine Christophe Schnetterle aura servi la France pendant 26 ans. Cet officier du 93e régiment d’artillerie de montagne s’est éteint aujourd’hui à l’Hôpital d’instruction des armées du Val de Grâce, à Paris des suites de ses blessures reçues le 20 janvier 2012 en Afghanistan sur la FOB de Gwan suites aux tirs délibérés d’un soldat afghan renégat.

Né le 15 août 1966 à Voiron, il s’engage le 1er janvier 1986 en qualité d’élève sous-officier.

Après une carrière dans des Régiments d’Artillerie, il rejoint le 93e régiment d’artillerie de montagne le 1er août 2009 en tant qu’officier instruction au bureau opérations – instruction.

Le capitaine Schnetterle a effectué de nombreuses opérations extérieures et missions de courte durée au cours desquelles son abnégation et ses qualités de chef ont été systématiquement soulignés : Djibouti en 2000, la Guyane en 2001 et 2003, la République de Côte d’Ivoire en 2005, la Martinique en 2006 et le Liban en 2009.

Présent en Afghanistan depuis septembre 2011 au sein d’une équipe OMLT (Operational mentoring and liaison team, équipe de conseillers intégrée au sein d’un bataillon afghan), il a été mortellement blessé le 20 janvier 2012 lors d’un entraînement physique sur la base avancée de Gwan, dans le sud de la Kapisa, par un soldat de l’armée nationale afghane. Cette attaque avait alors tué quatre de ses camarades et quatorze soldats français. Le soldat afghan avait été rapidement arrêté par l’élément d’alerte.

Christophe Schnetterle était marié et père de deux enfants.

Source : Philippe Chapleau.

C’est le 1er français blessé en Afghanistan à mourir sur le sol français (un autre soldat est décédé en Allemagne d’après Jean-Marc Tanguy du Mamouth).

*
La photo fournie par le Sirpa terre est manifestement un photo-montage fait avec un logiciel comme Photoshop, le béret et l’uniforme ont été superposés à la photo d’identité du capitaine Christophe Schnetterle.

L’hommage national du mercredi 25 janvier à Varces aux 4 soldats tués en Afghanistan sera ouvert aux civils

Aura lieu aujourd’hui mercredi 25 janvier à la caserne de Varces une cérémonie d’hommage national aux 4 militaires français tués en Afghanistan le 20 janvier par un renégat de l’Armée nationale afghane.

La cérémonie commencera en début d’après midi avec un discours du Président de la République prévu pour 14h30.

La cérémonie sera ouverte aux civils.

Venez nombreux rendre un hommage digne aux soldats.

(pensez à prendre une carte d’identité, ça sera peut-être nécessaire).

Hommage au cortège des dépouilles des 4 soldats tués sur le pont Alexandre III à Paris demain mardi 23 janvier entre 11h30 et 12h

Le cortège funèbre des quatre soldats français tués vendredi en Afghanistan passera demain sur le pont Alexandre III (Paris, 7e arrondissement), entre 11h30 et 12h.

L’appel, calqué sur les hommages que l’on trouve dans les pays anglo-saxons, a trouvé, jusqu’à maintenant, très peu d’écho, malgré les canaux officiels (gouverneur militaire de Paris) et officieux (associations et collectifs de soutien) appelant à cette présence silencieuse.

En général, une centaine de personnes assistent à cet hommage silencieux, qui précède directement une cérémonie intime aux Invalides, réservée aux familles.

Source : le mamouth.

Blog sur l’Afghanistan.

Le lieutenant-colonel H. du 93e RAM fait partie des blessés en Afghanistan

on a appris que le LCL H., un des officiers supérieurs du 93e RAM, en charge de l’OMLT du Kandak 34, faisait aussi partie de ces blessés, sans qu’on en connaisse l’état de gravité.
Un infirmier du 3e RPIMa, chuteur ops, fait aussi partie du groupe rapatrié avec le C-135 Morphée.
Le général Ract-Madoux, CEMAT, a visité des blessés ce dimanche dans au moins un hôpital militaire parisien.
On ignore les unités d’origine des autres : comme le signalait « Le Mamouth » hier, cette OMLT appui était composée des militaires
. du 93e RAM de Varces,
. du 4e RCh de Gap,
. du 2e REG (de St Christol ?),
. et disposait d’infirmiers venus des centres médicaux des armées d’Issoire et de Carcassonne.

Source : Le Mamouth/Jean-Marc Tanguy.

Blog sur l’Afghanistan.

Les blessés français suite aux tirs du renégat de l’ANA sont arrivés à l’hôpital militaire de Percy à Paris via Orly

Les blessés de Gwan sont rentrés en France

Les 8 soldats français blessés sur la Forward Operating Base (FOB) de Gwan sont arrivés à Orly en milieu d’après-midi, à bord d’un avion C-135FR des forces aériennes sratégiques (FAS).
Cet aéroport civil est systématiquement retenu pour les vols Morphée, du fait de sa proximité avec l’hôpital militaire de Percy.
Plusieurs ambulances de la brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP) ont été requises, ainsi qu’au moins deux hélicoptères du ministère de l’Intérieur, des Eurocopter EC145 de la base de Paris de la Sécurité civile.
Un appareil de ce type peut embarquer jusqu’à deux patients couchés.

On ne sait pas encore s’il y a des soldats du 93e RAM (régiment d’artillerie de montagne) de Varces parmi les blessés (il y a malheureusement 3 artilleurs parmi les 4 morts du 20 janvier 2012).

Source : Jean-Marc Tanguy.

Blog sur l’Afghanistan.

Reportage tourné à Varces et intervention du maire dans le JT de 20h France 2 du samedi 21 janvier 2012

Visionnable sur Internet à partir de 10 minutes 14 de la vidéo du JT de 20h sur le site de France 2.

Le maire, une employée du marchand de journaux et des Varçois sont interrogés.

Dans son sujet, France 2 a aussi diffusé un extrait de l’interview de la compagne de Geoffrey Baumela, brigadier chef au 93e RAM, un des 4 soldats assassinés le vendredi 20 janvier 2012.

Pas un seul militaire membre de « la grande muette » n’a accepté de répondre aux journalistes de France 2 visiblement.

Blog sur l’Afghanistan.