Biographie de Geoffrey Baumela, brigadier-chef au 93e RAM de Varces, tué en Afghanistan le 20 janvier 2012

Le brigadier-chef Geoffrey Baumela du 93e RAM était le plus jeune -27 ans- des soldats de montagne tués ce matin sur la FOB (« forward operating base« ) de Gwan.
Il s’était engagé en septembre 2006.
Il avait effectué un premier séjour en Guyane, en 2008 au sein de la section maintenance, et avait été promu brigadier le 1er octobre de cette même année.
Il avait débuté son mandat d’OMLT (« Operational Mentor and Liaison Team« ) en septembre dernier, et devait donc rentrer en France le mois prochain, comme ses trois camarades. Il avait une compagne et un enfant.

Source : Jean-Marc Tanguy.

Appartenant également au 93ème RAM, le brigadier-chef Geoffrey Baumela est le plus jeune des quatre militaires français assassinés par un soldat renégat de l’armée nationale afghane. Né le 29 novembre 1984 à Echirolles, il s’engae en septembre 2006 en qualité d’engagé volontaire de l’armée de Terre au sein du régiment de varçois.

Spécialiste mécanicien, le jeune homme fait preuve d’une grande valeur, selon sa hiérarchie. Disponible et dynamique, il gagne ses galons de brigadier en octobre 2008, après un premier déploiement en Guyane.

Décrit comme étant consciencieux, travailleur et appliqué, au point de devenir incontournable dans sa fonction, il est promu brigadier-chef en 2010. Les qualités de ce technicien mécanicien auraient pu lui ouvrir une carrière de sous-officier si le sort n’en avait pas décidé autrement, ce 20 janvier.

Vivant en concubinage et père d’un enfant, le brigadier-chef Baumela était titulaire de la médaille de bronze de la défense nationale avec agrafe « troupes de montagne ».

source.

Blog sur l’Afghanistan.

2 réflexions sur « Biographie de Geoffrey Baumela, brigadier-chef au 93e RAM de Varces, tué en Afghanistan le 20 janvier 2012 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *